Maladies parasitaires

 

Les parasites internes

Les coccidioses

Causées par un très petit parasite (coccidie), les coccidioses touchent toutes les volailles.
La coccidiose siège dans l’intestin : les coccidies sont évacuées dans les crottes des oiseaux atteints sous forme d’oocystes qui sont de minuscules œufs. L’oocyste est très résistant, il peut rester vivant près d’un an dans le sol.

Les symptômes:
Les oiseaux atteints perdent appétit, ils sont prostrés, la crête pâlit, les plumes sont hérissées. On peut remarquer la présence de sang dans les fientes et souvent d’importantes diarrhées.
La coccidiose, si elle n’est pas traitée, peut entraîner la mort de l’animal.

Prévention et traitement:
Si le milieu est faiblement contaminé, les volailles vont développer leur propre immunité qui va les protéger contre d’éventuelles infestations.
L’utilisation d’aliment contenant des anti-coccidiens est aussi une solution en présence de milieux fortement contaminés.
En cas de coccidiose, il existe également des traitements curatifs très efficaces, administrés dans l’eau de boisson.

 

Les vers

Les vers ou endoparasites des volailles siègent principalement dans le tube digestif, affectant surtout les jeunes sujets jusqu’à 3 à 4 mois.
Les adultes en sont souvent porteurs en nombre relativement limité, sans que cela ait de répercussion sur leur aspect.

Les principaux vers:
Il existe 2 types de vers : les vers ronds (nématodes) et les vers plats (cestodes).
Les vers ronds sont :
- Ascaris, dans l’intestin
- Capillaires, dans l’intestin et aussi dans le jabot
- Hétérakis : dans l’intestin et dans les caecums
Les vers plats sont les ténias. Il en existe une grande variété, de plus ou moins grande taille (3mm à 10cm). Les ténias se fixent à la paroi intestinale grâces aux crochets qu’ils ont au niveau de leur tête (scolex).

Les conséquences du parasitisme:

 

Ascaris

Capillaires

Hétérakis

Ténias

Diarrhée

X

X

 

X

Amaigrissement

X

X

 

X

Mortalité

 

X

 

 

Baisse de ponte

 

X

X

X

Prévention et traitement:
Les abords des poulaillers, les enclos où sont parquées les volailles sont les terrains les plus massivement infestés.
Les poules saines qui y sont placées peuvent, en 2 à 3 mois être gravement parasitées.
On peut déparasiter le milieu extérieur grâce à différentes molécules (sulfate de fer, sulfate de cuivre, cyanamide calcique).
Il existe également des vermifuges à administrer dans l’eau de boisson, ou alors un gélules individuelles.
La fréquence des traitements dépend du niveau d’infestation de l’élevage. Dans un élevage très infesté, il est recommandé de traiter préventivement tous les 3 mois. En général, deux traitements annuels suffisent

 

Les parasites externes

Il s’agit des poux rouges, des tiques du poulet ou des gales.
Des traitements curatifs existent contre ce divers parasites et sont disponibles chez votre vétérinaire.
Il est important de bien nettoyer, désinfecter, et désinsectiser les locaux.


AccueilAccueil

Panier  

(vide)

Contact

Aviloisirs

72 rue des Marins

59123 Bray-Dunes

France

tél : 06 84 16 61 46

Contactez-nous par email